Eric Zemmour contre la censure

Eric Zemmour pourrait, peut être, perdre sa chronique sur RTL, et ce sont tout ses amis réactionnaires qui sont en émoi et en appellent à la défense de la « liberté d’expression ». Quand Eric Zemmour était convoqué au Figaro (pour finalement ne pas du tout être licencié), quand Eric Zemmour quittait les chroniqueurs de Ruquier, c’était pareil : on voulait l’empêcher de dire tout haut ce que la réacosphère pense tout haut. Car il est vrai que si Zemmour ne peut plus s’exprimer sur RTL, il ne lui restera plus que i-Télé, Le Figaro, Paris Première, M6, ses nombreuses invitations médiatiques et ses livres, à l’exposition médiatique relativement élevée. Un coup dur pour lui, assurément.

Dédé, pillier de bar, n’a pas de chronique sur RTL. Une terrible atteinte à la liberté d’expression.

Il est vrai que la radio avait tant besoin de ses chroniques dignes du café du commerce, où il pouvait s’en prendre régulièrement aux immigrés, aux femmes, aux gauchistes, aux syndicalistes, aux fonctionnaires, aux bobos, aux bien-pensants… Bref, tout ceux qui ne sont pas comme lui et qui, parait-il, ont envahi le monde médiatique. Lui en revanche, se veut la voix de la « vraie France », tout en fréquentant les beaux quartiers parisiens et n’ayant jamais vraiment connu les lointaines banlieues dont il parle pourtant comme s’il les connaissait.

Qu’est-ce qui fait d’Eric Zemmour la star de la réacosphère ? Parce que dans un système médiatique dominé par la gauche, paraît-il, il est le seul à dire tout haut ce que la droite pense tout haut. Bon, il y a Ivan Rioufol aussi. Et Alain Finkielkraut. Et Claude Imbert. Et Robert Ménard. Et Elisabeth Levy. Et Jean-Pierre Pernault. Et Marine Le Pen. Et Claude Guéant. Mais ils sont tellement peu face à… euh… il faut trouver quelqu’un de gauche qui passe partout dans les médias… oui enfin bref, les médias sont tellement gauchistes, immigrationnistes et féministes qu’on va quand même pas s’emmerder à le démontrer non plus. Pourquoi faire alors que tout le monde le sait ? C’est un fait. Comme le fait que les délinquants sont majoritairement noirs et arabes. Zemmour l’a dit, Zemmour n’a pas su le prouver, mais bon, pas la peine d’argumenter après tout. Zemmour serait, selon lui, une sorte de résistant dans un système médiatique stalinien. J’ai quelques doutes sur le fait que les opposants à Staline en ex-URSS disposent de larges tribunes à la télévision et dans les journaux.

La déprogrammation du Bigdil aussi a été un coup dur pour la liberté d’expression

Juste retour des choses : Marine Le Pen est la seule politique à défendre le malheureux Zemmour. C’est tout de même la moindre des choses à faire auprès de celui qui a pu lui faire gagner de nombreuses voix. Étonnant par contre de ne pas voir le soutien de l’UMP : après tout, le parti de Nicolas Sarkozy avait déjà invité le chroniqueur. On notera que le soutien à la liberté d’expression, à droite et à l’extrême-droite, est à géométrie très variable : personne ne semblait choqué de voir virés Stéphane Guillon ou Didier Porte, dégagés d’Inter par le nouveau chef nommé directement par Sarkozy. En revanche, quand c’est une radio penchant plutôt vers la droite qui pourrait supprimer une chronique, la faute en incombe forcément à François Hollande. La logique de droite est une chose absolument fascinante…

N’oublions pas que la réacosphère, c’est ça

Il faut bien dire ce qui est : Zemmour est machiste, fier de dire à la télévision que chez lui, c’est sa femme qui fait le ménage et s’occupe des enfants (ça vaut peut être mieux pour eux, ceci dit). Il est raciste, déclarant, sans preuves, que  les délinquants sont noirs et arabes, que les contrôles au faciès, c’est bien, et que les musulmans feraient bien de changer de prénom (voir de religion) s’ils veulent s’intégrer en France. Il est paranoïaque, croyant dur comme fer que l’Islam représentera plus de 50% de la population française d’ici les 40 prochaines années, et qu’ils imposeront la charia. Avec moins de 10% de musulmans en plus de 60 ans, on se demande comment ils peuvent faire pour rattraper le retard, mais si Zemmour l’a dit, c’est que ça doit être vrai. Il ne devrait pourtant pas être trop gêné par l’application de la loi islamique, puisqu’il verrait à nouveau les femmes revenir à la maison et les homosexuels se faire pendre. Mais ce qui le gêne le plus, ça n’est pas vraiment ça, c’est surtout le fait de voir des gens pas comme lui. Zemmour a peur, très peur de tout ce qui ne lui ressemble pas. De tout ce qui ne fait pas comme lui. De tout ce qui ne pense pas comme lui. Le monde change et évolue, mais Zemmour n’aime pas ça. Pas pour rien qu’il intitule un livre « Mélancolie Française ». Livre dans lequel il se permet d’ailleurs de réécrire un peu l’Histoire de France : Pétain, en collaborant, aurait sauvé la France. La gauche, elle, était toute entière collabo, tandis que la droite résistait. Vision réductrice et manichéenne d’une période de l’Histoire, mais bon, quand le troll historique et les réflexions simplistes sont un fond de commerce, pourquoi ne pas l’exploiter jusqu’au bout ?

Zemmour se sent une victime. Victime d’une « pensée unique » et d’un « système médiatique », qui le paye pourtant grassement pour lancer régulièrement des conneries telles qu’on les entends dans les bistrots, et dans lequel il a beaucoup, beaucoup d’amis qui le soutiennent et pensent comme lui. Tellement qu’il n’est presque jamais contredit lorsqu’il s’exprime. Non pas qu’il argumente bien, vu qu’un enfant de 6 ans saurait vite remarquer qu’il n’a jamais aucun argument pour appuyer ses dires, mais surtout parce qu’on ne cherche jamais à lui opposer des interlocuteurs trop farouches. Par contre, quand Mohamed Sifaoui ose contredire le chouchou des médias, hors de question de le mettre en face d’Eric, ni même de parler de son livre (Eric Zemmour, une supercherie Française).

Est-ce que la déprogrammation d’une chronique est une censure et un atteinte à la liberté d’expression ? Est-ce qu’un beauf qui braille des conneries toutes plus réac les unes que les autres est un résistant détenteur d’une « Vérité » ? N’oublions pas qu’il est question de RTL, et que même en cas de disparition de Zemmour, il sera bien vite remplacer par un autre du même acabit. Quand à lui, il pourra toujours compter sur ses autres tribunes afin de répandre un peu plus de haine et de mensonge. Après tout, quand il a disparu de chez Ruquier, on lui a offert sa propre émission. Peut être aura-t-il cette fois droit à un hebdo sur RMC ?

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :