La voiture, accessoire mal-pensant

En tant que bien-pensant, je préfère les transports en commun à la voiture. Car il faut bien le reconnaître : mettez n’importe qui au volant, il mettra de suite son cerveau de côté. Regardez la polémique sur les radars. On commence par mettre des radars automatiques pour éviter les excès de vitesses : ça râle. On limite donc l’impact de ces radars en affichant un bon gros panneau devant. Ainsi, René, au volant de sa fière BMW, pourra profiter de toute la puissance de son moteur sur l’autoroute, et sera prévenu pour piller juste avant de se faire flasher. Malin ! Se rendant compte, mais sans doute un peu tard, du ridicule de la chose, le même gouvernement qui avait mis les radars décide d’enlever les panneaux. René, armé de son fidèle Coyote, se dit que lui au moins, il est malin, et il sait comment les éviter quand même. Mais non, car le gouvernement veut aussi interdire le Coyote !

Coyote nous évitait pourtant bien des excès de vitesse !

C’est alors que la société Coyote, bien décidée à vendre son gadget, pris la chose au sérieuse. Car pour ceux qui pensaient qu’un avertisseur de radar ne servait qu’à avertir des radars, afin de profiter pleinement de la vitesse le reste du temps, nous avons pu apprendre l’utilité cachée de ce genre d’objets : rappeler à tous les limitations de vitesse, et ainsi contribuer à une meilleure conduite et plus de sécurité sur la route. Le fait que l’avertisseur de radar avertisse des radars n’était en fait qu’une fonction bonus, un petit plus qui rendait l’objet plus chouette (et plus vendeur, mais ce n’est pas vraiment la peine de le souligner). Par contre, pas question de faire des boitiers ne faisant que rappeler la vitesse aux automobilistes ! Non seulement ça se vendrait moins bien, mais en plus, avertir des radars, c’était quand même très bien pour la sécurité (du porte-monnaie).


Dans la même veine, un boîtier permet d’avertir les dealers des descentes de police, pour plus de sécurité

Et parce que la période est à la crise, il faut aussi se rendre compte que l’interdiction de ces boîtiers signifierait une faillite de l’entreprise, et donc des milliers de chômeurs, et quand même Nico, je voudrais pas dire, mais les élections, c’est dans un an, tu voudrais quand même pas que des pauvres gens perdent leur emploi, non ?

A l’époque, l’interdiction de l’amiante par des politiques irresponsables avait également mis au chômage bien des personnes

Heureusement, la petite entreprise a pu compter sur le soutient de tous les automobilistes. Outre leurs achats massifs d’avertisseurs de radars avant interdiction, pour être prêts en cas de pénurie, les automobilistes en colère ont aussi su faire pression sur le gouvernement afin de défendre leur droit à rouler trop vite. Car il faut savoir, et c’est aussi une nouveauté que j’ignorais, que rouler vite est un facteur de sécurité. C’est en tout cas ce que répètent les automobilistes, et c’est bien connu, qui mieux qu’un automobiliste sait comment ça marche ? (Marche aussi dans la phrase « Qui mieux que le PDG d’Areva sait si le nucléaire est dangereux ou pas ? »). Ainsi, jeune conducteurs, plutôt que votre molle conduite pépère, pourquoi ne pas forcer un peu sur l’accélérateur afin d’être plus attentif à ce qui se passe ? C’est le même fonctionnement que quand vous regardez un film : quand vous le passez en vitesse rapide, vous comprenez mieux l’histoire.

Et en plus, vous arrivez plus vite au générique

L’avertisseur de radar, le gros moteur, la pédale d’accélérateur, autant d’accessoires pourtant indispensables à l’automobiliste prudent. Plus, en tout cas, que le petit livre du code de la route, vu qu’il est difficile de lire tout en conduisant.

Les jantes alu, la sono et les néons sont aussi facteur de sécurité

L’automobiliste est une victime. Maltraité par l’État qui lui demande des taxes sur son essence, et qui, de plus, colle des prunes aux conducteurs qui auraient le malheur de rouler trop vite (et qui, du même coup, consomment plus d’essence, donc payent encore plus cher, les malheureux). D’ailleurs, il est bien connu dans le milieu que le gouvernement ne fait ça que pour se remplir les poches. Pourquoi tout cet argent ? Pour acheter la Rolex de Nico, d’une part, mais aussi pour financer les privilégiés. Autrement dit, les immigrés, qui sont soignés gratuitement par ce gouvernement limite gauchiste. Ne rigolez pas, c’est ainsi que l’automobiliste imagine la politique. Un gouvernement favorable aux immigrés donc (O RLY ?), et qui désigne les mauvais conducteurs comme bouc émissaire. Et bien sûr, pour ne pas avoir à donner son argent à l’État, le respect du code de la route n’est pas une solution acceptable. Utiliser un avertisseur de radar, par contre, oui. C’est que chez les beaufs, on aime bien le répressif, mais alors seulement quand c’est pour les autres.

Heureusement, les élections, c’est dans un an, et au vu de sa côte de popularité, Nicolas Sarkozy n’avait pas trop intérêt à froissé son électorat. L’interdiction des avertisseurs de radar et la suppression des panneaux sera donc remplacée par la mise en place de nouveaux jouets, des radars « pédagogiques » (brrrr, ça sonne gauchiste comme nom), pour pouvoir jouer à celui qui va le plus vite.

On va pouvoir faire péter le score !

Avec les routiers et les chauffeurs de taxi, les automobilistes sont dans les petits papiers de l’UMP et obtiennent rapidement gain de cause. Une idée à creuser pour les prochaines manifs ?

Petit ouvrier qui t’inquiète pour sa retraite, si t’avais une voiture, toi aussi tu pourrais être entendu

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :